Dis chéri, un mariage, ça coûte combien ?

Le budget

Le mot est lancé… c’est l’un des premiers élément à définir pour bien s’organiser. N’ayant de toute évidence pas la fortune de Bill Gates ( non sérieux, on vient de vérifier ), il vaut mieux dès le départ se fixer un cadre pour ne pas se retrouver avec 17 crédits à la consommation.

Pour faire notre budget, notre amie Julie, qui est comptable vous le dira, il faut déjà analyser ses dépenses et comptes en banque, pour voir ce qu’il est possible d’allouer au mariage.

C’est ce que nous avons fait.

A ça, nous avons ajouté l’ensemble des entrées d’argents qui peuvent arriver tout au long de l’année. Anniversaires, noël, primes fixes etc… Et enfin nous avons défini un montant raisonnable que nous pouvons envisager de mettre de coté tous les mois pour le mariage.

Et voila nous avions l’enveloppe globale du mariage.

Mais l’exercice ne s’arrête pas là, il faut ensuite organiser les postes de dépenses. Pour cela, il a fallu réfléchir au type de mariage que nous voulions ( thème, lieux etc…) Effectivement, un mariage chic au château de Versailles à de grandes chances de coûter plus cher qu’un mariage plus simple, sous un chapiteau dans le jardin de l’oncle Jean.

Nous avons donc commencé par déterminer le type de lieu et demandé des devis, car c’est un des postes les plus cher du mariage. D’autant plus que nous avions besoin de prévoir un endroit où une bonne partie de nos invités pourraient loger (beaucoup venant de région parisienne).

Ensuite le second poste qui coûte le plus cher est le traiteur. Il fallait décider si on préférait un buffet froid, un food truck, un service à table ou autre, et avons fait des devis.

Avec ces éléments nous avons pu évaluer précisément le nombre d’invités. Il est possible que définir le nombre d’invités peut-être une des première chose à faire. Disons qu’il est bien d’avoir une estimation avant de commencer et que celle-ci s’affine avec le budget.

A partir de là nous avons dégainé l’artillerie lourde et nous nous sommes lancés dans la construction, un peu bancale mais efficace, d’un tableau Excel ! L’objectif était d’y recenser tous les éléments ( déco, animations, nombre d’invités, tenue…), même si ils n’étaient pas encore définis, afin d’y attribuer un budget qui colle avec l’enveloppe de départ.

Vous pouvez télécharger ICI notre trame de budget pour vous en servir. Elle est certainement perfectible alors n’hésitez pas à nous envoyer votre version 2.0.

Prochaine étape…le choix de la salle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *